topblog Ivoire blogs

29 juillet 2015

Agriculture:Développement du secteur agricole

secteur, agriculture, développementLa nouvelle politique agricole ivoirienne a été bâtie pour relancer la croissance agricole et atteindre un taux de 9% par an, afin de stimuler la croissance économique nationale. Elle veut réduire la pauvreté de 50% à 15% à l’horizon 2020, et créer 2.400.000 emplois dans le secteur agricole.

P.K

19:28 Publié dans Economie | Tags : secteur, agriculture, développement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

30 septembre 2014

La Côte d’Ivoire accorde 10% de son budget à l'agriculture

Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole (PNIA), le ministre de l’agriculture Coulibaly Mamadou Sangafowa s’est entretenu avec les élus locaux issus de l’Assemblée des régions et districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) conduite par son président, l’ancien premier ministre Jeannot Ahoussou-Kouadio. Le ministre de l’agriculture révèle qu’à compter de 2015, la Côte d’Ivoire consacrera au moins 10% du budget de l’Etat au secteur agricole, conformément à la Déclaration de Maputo. Déclaration signée en 2003 lors d’une session de l’union africaine sur l’agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique. A en croire le ministre de l’agriculture, sans la dernière décennie de crise qui a fragilisé toute la chaîne de production, la réalisation de cette Déclaration serait déjà faite. Les membres de l’ARDCI conviennent que l’agriculture ivoirienne représente une place importante dans la croissance économique nationale, soit 23% du PIB. Le succès de l’agriculture ivoirienne, dans le passé, s’explique par la coexistence de groupes agroindustriels et d’exploitations familiales. Le président de l’ARDCI, Jeannot Ahoussou-Kouadio a rappelé qu’il a fallu que l’Etat s’attèle d’abord à créer les conditions propices, à travers la réhabilitation des infrastructures et outils de productions pour atteindre cet objectif. A ce jour, le Côte d’Ivoire n’accorde que 3% de son budget au secteur agricole, un chiffre qui était de l’ordre de 1,7% au cours de la dernière décennie. Les Chefs d’Etat et de gouvernements africains s’étaient engagés dans la Déclaration de Maputo, à mettre en œuvre le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique (PDDAA), en consacrant au moins 10% de leurs budgets respectifs à l’agriculture. Onze ans après, seuls une dizaine de pays dont le Burkina Faso en 2008, le Burundi et des pays du Maghreb, sur les 54 que compte le continent ont pu réaliser cet engagement.    

18:29 Publié dans Economie | Tags : 10%, budget, secteur, agricole, côte d'ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |