topblog Ivoire blogs

26 juillet 2016

Des journalistes lancent un magazine spécialisé dans l’agro

D7D24C85-CE64-4814-B5D3-4DA5001D0F4C_w987_r1_s

Un magazine spécialisé dans le le bien-être nutritionnel et l’agro alimentaire vient de voir le jour samedi 23 juillet 2016 à Dakar.

« Ben Agro », c’est le nom du nouveau magazine lancé par une équipe de journalistes africains et dédié à l’agro alimentaire. Placé sous l’égide du Ministre de l’Environnement et du Développement durable, le nouvel organe qui se veut panafricain, entend donner la parole au monde agricole et promouvoir le bien- être.

Dans un continent où la lutte contre la faim et l’autossufisance alimentaire sont autant de défis qui attendent le continent, un journal spécialisé dans le secteur ne peut être que bénéfique. C’est le sentiment d’Abdoulaye Baldé Ministre de l’Environnement qui a présidé le lancement du bimensuel.

« ’Ce magazine est une plateforme d’informations et d’échanges pour relayer toute l’actualité africaine relative à la filière agro-alimentaire en Afrique et aux avancées enregistrées à chaque étape de son évolution. L’autosuffisance alimentaire  est un des défis de développement commun à nos peuples », a dit le Ministre.

Prenant exemple sur le Sénégal, Abdoulaye Baldé a insisté sur  la place importante qu’occupe l’agrobusiness dans le plan Sénégal Emergent (PSE).
Pour Roland Dahéfa Directeur de publication de « Ben Agro », le nouveau magazine est tenu par un groupe de journalistes africains, présent dans huit pays africains : Bénin, Togo, Sénégal, Niger, Centrafrique, Burkina Faso, Gabon, Côte d’Ivoire.  Le premier numéro est consacré à ‘’’l’énigme des OGM’’ en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Burkina Faso.

Outre le grand dossier, il y’a un focus sur le Sénégal, qui parle des produits locaux et où la parole est donnée aux spécialistes de l’agro alimentaire pour tenir en haleine le consommateur sénégalais. Il s’agit du coin des techniciens où un spécialiste vient apprendre aux lecteurs « comment il faut manger ». Ajoutons le Portrait qui est la rubrique consacré à une actrice ou à un acteur majeur dont l’action aura impacté le secteur agricole. Celui de ce mois est dédié au ministre sénégalais de l’Environnement et du Développement durable.

reussirbusiness

18:58 Publié dans Economie | Tags : magazine, agro, journalistes, lancement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

27 juin 2016

Afrique de l'Ouest:Le lancement de la monnaie unique CEDEAO prévu en 2020

CEDEAO

Le lancement de la monnaie unique pour les 15 membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est prévu en 2020, selon un rapport de l’organisation retraçant la stratégie globale d’adoption de cette monnaie. La monnaie unique de la CEDEAO, qui a été approuvée et adoptée lors de la 24ème réunion du Conseil de convergence des ministres et gouverneurs de la Zone monétaire ouest-africaine (ZMAO) et l’Union monétaire de la CEDEAO, prévoit la mise en œuvre du programme en 2020, avec l’établissement d’une Banque centrale de l’organisation avant la mise en circulation de cette monnaie.

Les pays membres de la Zone monétaire ouest-africaine (ZMAO) la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Nigeria et la Sierra Leone avaient initié un plan d’adoption de la monnaie unique en 2000, à la suite à la « déclaration d’Accra et à l’Accord de Bamako».

Ces cinq Etats membres, qui représentaient une population de 190 millions d’habitants et un PIB de 375 milliards de dollars US en 2008, avaient à deux reprises reporté la date de mise en circulation de la monnaie unique dans la ZMAO, alors que le lancement au sein de la ZMAO devrait compléter celui de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui regroupe les huit Etats d’Afrique de l’Ouest ayant en commun le franc CFA. La Cedeao a été instituée par le traité de Lagos en mai 1975 par quinze pays de l’Afrique de l’Ouest: Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo. Le Cap-Vert a rejoint la Communauté en 1976, tandis que la Mauritanie a quitté l’organisation en 2000. Deux pays membres de la CEDEAO, notamment le Liberia et le Cap-Vert, ne sont actuellement pas membres de l’une ou l’autre union monétaire.

Ainsi, le Conseil de Convergence les a invité à « se joindre à au moins une des zones monétaires ouest-africaines et au Programme de coopération monétaire de la CEDEAO pour la réalisation de l’initiative de la monnaie unique ». Les membres ont demandé à la Commission de la CEDEAO « de maintenir sa collaboration avec les autres institutions régionales et Etats membres impliqués dans la Programme de coopération monétaire pour s’assurer de la mise en œuvre effective et en temps opportun de la feuille de route pour le Programme de la monnaie unique » en vue de « s’approprier » le projet de la monnaie unique, selon une source proche du dossier. Le Conseil de Convergence a en outre demandé aux Etats membres de « maintenir les politiques fiscales et monétaires appropriées et la mise en œuvre rigoureuse des politiques structurelles et institutionnelles dans le cadre du Mécanisme de surveillance multilatéral, afin de mettre en place une convergence et une union monétaire durables ».

Source: Leral.net

04:58 Publié dans Monde, Politique | Tags : lancement, monnaie unique, cedeao, en 2020 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |