topblog Ivoire blogs

27 juin 2016

CEDEAO: Duncan appelle à «une coopération plus accrue et à la mutualisation des efforts

Le chef du gouvernement ivoirien, Daniel Kablan Duncan a invité, lundi les pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à « une coopération plus accrue et à la mutualisation de nos efforts » face aux défis sécuritaires qui guettent cette région, a constaté l’Agence de Presse Africaine (APA) sur place dans la capitale économique ivoirienne.

«L’actualité des attaques terroristes et de pirateries dans différents pays de notre région nous invite à une coopération plus accrue et à la mutualisation de nos efforts », a fait remarquer le premier ministre ivoirien à l’ouverture des nouveaux locaux de la représentation permanente de la CEDEAO à Abidjan.

Pour Daniel Kablan Duncan, «la résilience face à ces menaces doit nous permettre de maintenir la stabilité et la paix dans notre espace, préalable à tout développement de chacun de nos pays ».

« Ce bâtiment entièrement réhabilité à hauteur de 423 100 672 de Francs CFA par l’Etat ivoirien et mis à la disposition de cette institution», à en croire Daniel Kablan Duncan, est la preuve de « l’engagement de la Côte d’Ivoire de mettre tout en œuvre pour que la CEDEAO puisse mener ses activités dans des conditions les plus appropriées ».

Le nouveau siège qui couvre une superficie de 2230 m2 offrant une capacité de 16 bureaux, deux parkings et deux garages, est situé sur le Boulevard de France dans le quartier chic de Cocody à l’Est Abidjan où flottent les différents drapeaux des pays membres.
« C’est une grande fierté, un honneur pour notre pays d’avoir continué à la réalisation de cet important ouvrage qui est désormais la maison de la CEDEAO en Côte d’Ivoire qui doit contribuer au rayonnement de notre institution commune », a conclu M. Duncan qui a promis le soutien de son gouvernement pour l’achèvement des travaux notamment la salle de conférences et le restaurant.

Le Représentant permanent de la CEDEAO en terre ivoirienne, Babacar Carlos Mbaye, « très reconnaissant » à cet acte posé par la Côte d’ Ivoire a salué « les réelles avancées de la CEDEAO, cet instrument efficace au service de l’intégration ».

Il s’agit entre autres de « la suppression des visas pour les ressortissants des Etats membres, l’adoption d’une carte d’identité biométrique unique pour remplacer le permis de résidence, le lancement du projet autoroute Abidjan- Lagos, la mise en place d’un tarif extérieur commun, un efficacité accrue dans la prévention et le règlement des crises », a-t-il cité.

« Ces progrès ne nous font pas perdre de vue que le chemin qui mène à l’intégration de nos rêves, reste encore long, (…) passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des Peuples », a reconnu M. Mbaye.

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est une organisation intergouvernementale ouest-africaine créée le 28 mai 1975 qui comprend 15 pays membres et huit monnaies différentes.

Il s'agit du Franc CFA (8 Etats), du Dollar libérien (Libéria), du Naira (Nigeria), du Cedi (Ghana), du Franc Guinéen (Guinée Conakry), de l'Escudo (Cap Vert), du Leone (Sierra Leone) et du Dalassi (Gambie) avec plus de 300 millions d’habitants.
L’actuel Président de la Commission de la CEDEAO est le Béninois Marcel de Souza qui a succédé au Burkinabé Désiré Kadré Ouédraogo en avril 2016.

SY/hs/ls/APA
 

21:28 Publié dans Economie, Monde, Politique | Tags : cedeao, coopération, mutualisation des efforts | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Afrique de l'Ouest:Le lancement de la monnaie unique CEDEAO prévu en 2020

CEDEAO

Le lancement de la monnaie unique pour les 15 membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est prévu en 2020, selon un rapport de l’organisation retraçant la stratégie globale d’adoption de cette monnaie. La monnaie unique de la CEDEAO, qui a été approuvée et adoptée lors de la 24ème réunion du Conseil de convergence des ministres et gouverneurs de la Zone monétaire ouest-africaine (ZMAO) et l’Union monétaire de la CEDEAO, prévoit la mise en œuvre du programme en 2020, avec l’établissement d’une Banque centrale de l’organisation avant la mise en circulation de cette monnaie.

Les pays membres de la Zone monétaire ouest-africaine (ZMAO) la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Nigeria et la Sierra Leone avaient initié un plan d’adoption de la monnaie unique en 2000, à la suite à la « déclaration d’Accra et à l’Accord de Bamako».

Ces cinq Etats membres, qui représentaient une population de 190 millions d’habitants et un PIB de 375 milliards de dollars US en 2008, avaient à deux reprises reporté la date de mise en circulation de la monnaie unique dans la ZMAO, alors que le lancement au sein de la ZMAO devrait compléter celui de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui regroupe les huit Etats d’Afrique de l’Ouest ayant en commun le franc CFA. La Cedeao a été instituée par le traité de Lagos en mai 1975 par quinze pays de l’Afrique de l’Ouest: Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo. Le Cap-Vert a rejoint la Communauté en 1976, tandis que la Mauritanie a quitté l’organisation en 2000. Deux pays membres de la CEDEAO, notamment le Liberia et le Cap-Vert, ne sont actuellement pas membres de l’une ou l’autre union monétaire.

Ainsi, le Conseil de Convergence les a invité à « se joindre à au moins une des zones monétaires ouest-africaines et au Programme de coopération monétaire de la CEDEAO pour la réalisation de l’initiative de la monnaie unique ». Les membres ont demandé à la Commission de la CEDEAO « de maintenir sa collaboration avec les autres institutions régionales et Etats membres impliqués dans la Programme de coopération monétaire pour s’assurer de la mise en œuvre effective et en temps opportun de la feuille de route pour le Programme de la monnaie unique » en vue de « s’approprier » le projet de la monnaie unique, selon une source proche du dossier. Le Conseil de Convergence a en outre demandé aux Etats membres de « maintenir les politiques fiscales et monétaires appropriées et la mise en œuvre rigoureuse des politiques structurelles et institutionnelles dans le cadre du Mécanisme de surveillance multilatéral, afin de mettre en place une convergence et une union monétaire durables ».

Source: Leral.net

04:58 Publié dans Monde, Politique | Tags : lancement, monnaie unique, cedeao, en 2020 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |