topblog Ivoire blogs

14 mars 2017

Culture de base:Que deviendront nos enfants demain ?

Durant cette décennie, dans nos Etats sous les tropiques comme en Occident, l’on assiste à la désintégration sociale d’une part et à l’aliénation ou bien à la dépravation des enfants d’autre part. L’essor fulgurant de la technologie et les pesanteurs de la mondialisation imposent de comportements nouveaux tant chez les parents que chez les enfants. Dans certains foyers, les conjoints confient l’éducation de base des enfants à des femmes de ménages, en raison des taches quotidiennes. Dans d’autres foyers, en dépit de l’occupation de chaque jour  les conjoints s’y attachent concomitamment à cette fin dans la quête de la réussite sociale de leur postérité. A notre sens, il faudra vraiment de l’endurance et de rigueur. L’on y encourage les parents d’élèves, face à toutes les contingences et velléités qui polarisent librement les consciences. Les parents doivent jouer franc jeu avec les progénitures. Comment pouvez-vous comprendre qu’une jeune fille mal habillée accompagne sa mère ? Les jeunes filles sont aujourd’hui presque nues dans les rues surtout dans les capitales européennes et  africaines. A l’inverse, les jeunes gens veulent appartenir à la gent féminine, à travers l’habillement, le maquillage, les manies, des pratiques abominables etc. Les enfants ont acquis une très grande liberté, source de leur aliénation et de leur dépravation. A cette ère de la numérisation, les jeunes s’offrent gracieusement au libertinage comme une manne au détriment des vertus sociales et culturelles. Ces jeunes voient le monde à l’envers ; ils ont rapidement besoin d’être recadrés pour un avenir prometteur et prolifique. Chers parents, haut les cœurs pour restaurer les mentalités de ces jeunes. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication, peuvent isoler les jeunes, désintégrer la société. La liberté qu’offrent ces technologies fait craindre une mauvaise utilisation de la part des jeunes gens, notamment  la présence de certains sites à caractère pornographique et immoral. Car loin de participer à sa culture, sa socialisation, au développement de ses facultés, ces outils informatiques deviennent  des outils d’acculturation pour nos enfants leur apportant  une pléiade d’informations  en déphasage avec leur culture de base.

Patrice Kouakou

16 février 2017

Mali: Agriculture et sécurité alimentaire

Mali – Agriculture et sécurité alimentaire
L’USAID aide les agriculteurs Maliens à apprendre des nouvelles techniques pour améliorer leurs productivités.
 

Pourvoyeur d’emplois pour 80% de la population malienne qui s’adonnent aux activités agricoles, le secteur agricole est le pilier de l’économie malienne et recèle un important potentiel qui en fait le moteur de la croissance économique du Mali. Dans le même temps, plus de 29% de la population sont malnutris. La faible productivité, les pertes après récolte, les marchés peu développés et la vulnérabilité aux impacts des changements climatiques figurent au nombre des défis majeurs que le pays doit relever afin d’assurer sa sécurité alimentaire et de jouir d’une croissance économique à plus large assise. A l’heure actuelle, en dépit du fait que seulement 7% des 43,7 millions d’hectares de terres arables soient cultivés et que 14%  des 2,2 millions d’hectares potentiellement irrigables soient irrigués, le potentiel pour la croissance et le développement agricoles au Mali est important. Les investissements des Etats-Unis assurent la promotion de la sécurité alimentaire et une croissance économique plus inclusive grâce : à l’amélioration de la productivité agricole ; à la promotion de l’adoption de technologies de nature à accroître les rendements et à la vulgarisation des pratiques de conservation des sols et de l’eau ; au renforcement du développement des marchés d’intrants ; à l’amélioration de la qualité et de la valeur ajoutée des principales denrées alimentaires ; à l’appui à la commercialisation des excédents ; et à l’atténuation des impacts négatifs des changements climatiques.

L’Initiative Alimentaire pour l’Avenir, initiative mondiale de lutte contre la faim et de promotion de la sécurité alimentaire du Gouvernement américain, vise à améliorer la productivité agricole et la nutrition en introduisant des technologies, en mettant à disposition des connaissances et en renforçant les capacités des institutions locales en vue de promouvoir une approche induite par un secteur privé dynamique à l’effet d’assurer la sécurité économique et alimentaire. L’Initiative Alimentaire pour l’Avenir investit dans trois chaines de valeur au Mali :

1. Le petit mil et le sorgho pour la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté ;

2. Le riz pour l’amélioration des revenus des ménages et le renforcement de la sécurité alimentaire ; et

3. L’élevage pour l’amélioration des revenus et de la nutrition des ménages.

12:05 Publié dans Economie, Société | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

31 janvier 2017

Nouvelle rédactrice en chef à ZENIT

Posted by Rédaction on 25 January, 2017

   
   
ZENIT, SM

Nous souhaitons aujourd’hui la bienvenue à la nouvelle rédactrice en chef de ZENIT, Anita Bourdin. Journaliste française, elle est accréditée près le Saint-Siège depuis 1995.

Maître ès lettres (Paris IV-Sorbonne), Anita Bourdin a obtenu l’habilitation au doctorat en théologie biblique (PUG, Rome). Elle est diplômée d’un Master en journalisme (IJRS, Bruxelles).

Après avoir été professeur au sein de l’Education nationale, elle a lancé le service de Zenit en français en janvier 1999. Elle est aussi correspondante de Radio Espérance à Rome depuis l’an 2000. Elle a collaboré à diverses publications en France.

Anita Bourdin est consacrée laïque dans l’Ordo Virginum – l’Ordre des vierges – du diocèse de Paris.

10:19 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |