topblog Ivoire blogs

19 avril 2015

Ne pas réagir dans un moment de fureur, pour ne pas être injuste

pape, Francois, humilité, moment, fureurLe pape François recommande de prendre du « temps », de ne pas « laisser grandir » sa « haine » dans les moments où l'on a « de mauvaises pensées » et de «mauvais sentiments » « contre les autres » : c’est le message de l’homélie du pape, ce vendredi 17 avril à la Maison Sainte-Marthe.

En continuant sa lecture des Actes des Apôtres, le pape commente les paroles du « pharisien nommé Gamaliel » (5,34) qui invite les membres du Sanhédrin de ne pas mettre d’obstacles aux apôtres : « Laissez-les, dit-il. En effet, si leur résolution ou leur entreprise vient des hommes, elle tombera. Mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez pas les faire tomber » (5, 38-39). Le pape note que c’était un bon conseil donné aux docteurs de la Loi : prendre du temps, ne pas réagir. « Le temps, a-t-il expliqué, met les choses en harmonie et nous fait voir de bonnes choses, continue le pape.  Mais si vous réagissez au moment de fureur, bien sûr que vous serez injuste… Ceci est un conseil: le temps, le temps au moment de la tentation. »

Avoir de « mauvais sentiments contre les autres » c’est  lutter «contre Dieu », affirme le pape, car « Dieu aime les autres, aime l'harmonie, aime l'amour, aime le dialogue, aime marcher ensemble ». Dans les moments de fureur, « arrêtons-nous », s’exclame le pape, et « laissons de l’espace à l’Esprit Saint ». Les conséquences de la haine sont beaucoup plus graves qu’on ne le pense, fait-il observer: « l’orgueil … conduit à vouloir tuer d'autres personnes » tandis que « l'humilité, même l’humiliation, conduit à ressembler à Jésus ».  

Il évoque les chrétiens martyrs de nos jours qui ont été tués « à cause du nom de Jésus » :  « Ils sont dans cet état, ils ont en ce moment la joie d’avoir souffert (…) même la mort, au nom de Jésus ».

« Pour échapper à l'orgueil … le seul moyen c’est d'ouvrir nos cœurs à l'humilité et cela n’arrive pas sans passer par humiliation. C’est quelque chose qui ne se comprend pas naturellement.  C’est une grâce que nous devons demander », conclut le pape.

Marina Droujinina,(Zenit.org)

21:34 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (0) | |

25 février 2014

Religion/ Yamoussoukro: Le Père Alphonse Konan a célébré sa première messe d'action de grâces.

L’Abbé Alphonse Konan a célébré dernièrement sa première messe d’action de grâces à Sahabo dans la commune de Yamoussoukro. Les Cantons Akoué et Nananfoué ; et leurs notabilités se sont déplacés pour rendre grâces à Dieu. Même son de cloche pour les populations et les originaires de Sahabo. Au cours de cette messe d’action de grâces, les textes ont essentiellement porté sur la vérité. L’on a été exhorté à suivre Jésus. Car il est la Voie, la Vérité et la Vie. On ne peut marcher sans chemin, connaître sans vérité, vivre sans vie. Le Père célébrant a indiqué que Jésus est la vérité que nous devons croire, la vérité infaillible, et la vérité suprême l’éternelle source de vie. Il a retracé le parcours du nouveau prêtre ; d’Enseignant d’Education physique et sportive au Sacerdoce. Pour lui, l’histoire de l’Abbé Alphonse Konan ressemble à celle de Jonas, symbole de l’homme aux prises avec la Parole de Dieu. Ainsi, les voies de Dieu sont insondables, a-t-il ajouté. Cela doit susciter les consciences collectives à la conversion. Le Vicaire Abbé Alphonse sera le ciment de l’unité de Sahabo et du monde entier. Il assumera le ministère sacerdotal, avec la grâce de Dieu, tout en ayant la mission de gouverner, d’enseigner et de sanctifier. L’Evêque coadjuteur du diocèse de Yopougon, Monseigneur Jean Salomon Lézoutié, a pour sa part, relevé les qualités intellectuelles, morales et professionnelles de l’Abbé Alphonse Konan. Il l’encourage pour un sacerdoce fructueux. Pour l’Evêque coadjuteur de Yopougon, ce nouveau prêtre sera un véritable ciment, un porteur de la vérité, et un bâtisseur d’unité. Le Père Evêque est revenu sur son état de santé. Fort de cela, il exhorte ses parents à trouver une solution définitive. Premier prêtre de Sahabo et troisième prêtre du canton Akouè, l’Abbé Alphonse Konan a été ordonné Diacre le 12 janvier 2013 à Yopougon en Côte d’Ivoire, et Prêtre le 08 juin 2013 à Milan en Italie. Il est actuellement Vicaire à la Paroisse Saint Marc de Yopougon Toits rouges. Son thème est libellé comme suit : « Je suis né dans le monde pour témoigner à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix…» Jean 18,37. Le nouveau prêtre a remercié, du fond du cœur, les paroissiens de Saint Augustin de Yamoussoukro, de Sainte Jeanne d’Arc et de Saint Marc de Yopougon. Ses remerciements sont allés également à l’endroit du clergé de Côte d’Ivoire, du ministre Jean Konan Banny, de madame Diby Kouadio Béatrice, du couple Adjoumani, de sa famille biologique et de toutes les populations de Sahabo. Le Porte parole de sa famille, Kouassi Noel a, au nom de la communauté chrétienne et du Chef de Sahabo Nanan N’guessan M’Bra, remercié tous ceux qui ont effectués le déplacement pour soutenir le Père Alphonse Konan.
abbé alphonse, messe d'action de grâces, sahabo

03:47 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (0) | |

24 juin 2013

Côte d'Ivoire: La Basilique de Yamoussoukro cambriolée

Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)-La Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro a été l’objet d’un cambriolage perpétré par des hommes armés non identifiés, a appris APA dimanche dans la capitale politique et administrative ivoirienne.

Une source sécuritaire a déclaré à APA que les malfrats dont deux ont été appréhendés, ont tenté d’emporter une ‘’croix en or’’ de la Basilique. Une enquête a été ouverte, précise la même source.

La Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro est l’édifice religieux chrétien le plus grand au monde, dont l’apparence rappelle celle de la Basilique Saint-Pierre à Rome.

Située à Yamoussoukro, la capitale de la Côte d’Ivoire, son emplacement a été choisi par le premier président du pays, Félix Houphouët-Boigny, en 1983. Le pape Jean-Paul II a consacré la Basilique le 10 septembre 1990.

La gestion de la pastorale à la Basilique est assurée par les Pères de la Société de l’Apostolat Catholique couramment appelés Pères Pallottins.

Agence de Presse Africaine

Basilique, yamoussoukro

10:08 Publié dans Education | Lien permanent | Commentaires (0) | |