topblog Ivoire blogs

19 avril 2015

Côte d'Ivoire: Alpha Blondy se mue en conteur sur sa radio

alpha blondy, radio, conteurChaque soir à la radio, Alpha Blondy fait la lecture d'un livre, qu'il termine en plusieurs jours. Sur sa propre station lancée en mars dernier, le reggaeman ivoirien s'est mué en conteur pour inciter les Ivoiriens à lire.

Né Seydou Koné, le musicien et activiste de 62 ans a lancé "radio livre", un programme de nuit sur les antennes d'Alpha Blondy FM, sa propre station de radio, sur laquelle il se mue en conteur pour ses compatriotes. Engagé de longue date pour le changement social, la star du reggae veut inciter les jeunes à apprendre à aimer les livres.

"Ils cheminèrent en silence deux journées encore. L'alchimiste se montrait beaucoup plus circonspect car il approchaient de la zone des combats les plus violents." Ses petites lunettes rondes posées sur le nez, quelques accords de guitare en fond sonore, la voix chaude d'Alpha Blondy se prête ce soir là à la prose de Paulo Coelho. Mais le best-seller de l'écrivain brésilien est une exception dans la programmation littéraire d'Alpha Blondy, qui privilégie plutôt les classiques africains.

C'est la lecture d'"Allah n'est pas obligé", de l'Ivoirien Ahmadou Kourouma, qui a lancé cette émission de culture populaire, début mars. Puis "Une vie de boy", du Camerounais Ferdinand Oyono a suivi. "L'enfant noir" du Guinéen Camara Laye et "Le monde s'effondre" du Nigérian Chinua Achebe sont déjà pré-enregistrés.

Partage la passion de la lecture

Alpha Blondy est un lecteur insatiable. "J'ai toujours aimé lire. J'étais en CM2 quand j'ai lu 'La condition' humaine' d'André Malraux, je n'avais rien compris mais ça m'avait plu...",  raconte le chanteur qui rêve de partager avec les auditeurs avec sa passion.

"Quelqu'un a dit : 'Si tu veux cacher quelque chose à un Africain ou à un Noir, mets le dans un livre parce qu'ils n'aiment pas lire'", ironise-t-il. "Ceux qui ne savent pas lire savent au moins écouter. C'est ce but que nous recherchons, inciter les jeunes à lire.", ajoute-t-il.

"Radio livre" dure deux heures. Toutes les 6 à 8 minutes, une chanson - souvent d'Alpha Blondy - interrompt la narration. Une manière de distraire les auditeurs "tout en faisant des érudits".

>> lire aussi Côte d'Ivoire : Abidjan se rêve en capitale africaine du reggae

(Avec AFP)

09:28 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

16 juin 2014

Le cola: Quelle perception dans la société, les us et coutumes?

 

cola, us ,coutumes, utilité

Les africains attribuent à la noix de cola (nitida) un rôle social et thérapeutique. Dans la pharmacopée traditionnelle, les maladies soignées avec l'utilisation de la noix de cola en usage interne sont nombreuses et variables selon les régions. Ce sont entre autres, l’infection pulmonaire, la fatigue physique ou intellectuelle, l’hémorroïde, l’insuffisance cardiaque, le rhume, le manque d’appétit sexuel, l'hypotension, la grippe…

 

Equilibre et Aphrodisiaque

 

Durant des millénaires, les africains ont mâché des graines de cola pour combattre la fatigue physique et intellectuelle et pour contrer la dépression. De plus, ils leur attribuaient, comme au café et au chocolat, des vertus aphrodisiaques. Il augmente les possibilités physiques de travail, du sport, de la danse ou du sexe.

 

Evénémentiel et Social

 

Au niveau social, l’on note l’importance de la noix de cola dans les us et coutumes. Il y a une utilisation impérative dans beaucoup de cérémonies.
Par exemple, les événements tels que les fiançailles, le mariage, le baptême, la naissance, l'attribution du nom au nouveau né, la réconciliation, les funérailles, le troisième ou le quarantième jour de deuil, la résolution de conflits…

 

Symbolisme du cola

 

Son usage symbolise l’hospitalité, l’amitié, le partage, l’entente et la solidarité. Pour les africains, la noix de cola évoque aussi la sexualité. Elle possède aussi des vertus qui stimulent l’appétit sexuel, chez les hommes surtout. C’est ainsi un aphrodisiaque. C'est un stimulant du système nerveux central, diurétique, car la noix de cola augmente l'élimination d'urine, vasoconstricteur et broncho-dilatateur.

 

Consignes

 

Préparation : On peut mâcher doucement les noix (entre 3 et 8 par jour) ou les prendre en infusion (4 à 8g par jour, répartie si l'on veut en 1 ou plusieurs tasses). Le cola est contre- indiqué formellement en cas de ulcère gastrique, de gastrite, d'arythmie cardiaque, d'anxiété, d'hypertension artérielle, chez les enfants, les femmes enceintes et en cas d'allaitement.

 

L'industrialisation de la noix de cola

 

Qu'en est il le sens de la noix de cola dans l'industrie moderne? L’exploitation de ce produit dans l'industrie est diverse. La noix de cola est utilisée à la fabrication des boissons tonifiantes, des vins, des liqueurs etc. Elle sert également dans la fabrication des produits pharmaceutiques. La noix de cola est très riche en méthylxanthines, notamment la caféine. Elle est utilisée par l’industrie pharmaceutique pour fabriquer divers médicaments contre l'apnée des enfants prématurés, les maladies pulmonaires obstructives chroniques et l’asthme. La noix de cola joue, par ailleurs, un rôle majeur dans la conception des produits cosmétiques tels que les rouges à lèvres, les vernis, etc. L'on exploite ce produit dans le textile pour obtenir la teinture, le colorant...

La poudre de cola fit l'objet d'un important commerce dès le XIVe siècle. Les voyageurs l’échangeaient même contre de la poussière d’or avant d'entreprendre la traversée du Sahara. Cela leur permettait de mieux tolérer la fatigue, la faim et la soif durant le long voyage.

 

Les musulmans, dont la religion interdit de consommer de l'alcool, appréciaient particulièrement le cola dont ils tiraient une boisson stimulante favorisant les contacts sociaux. Plus près de nous, le Coca-Cola renfermait à l’origine du cola, aujourd'hui remplacé par de la caféine de synthèse. La noix de kola est approuvée comme additif alimentaire par le Conseil de l’Europe et la Food and Drug Administration des États-Unis.

 

Le Cola et origine


Le colatier est originaire des forêts d'Afrique, de la Jamaïque et du Brésil. Il est de la famille des sterculiacées comme le cacaoyer. Sur les 140 espèces de colatiers dans le monde, deux d’entre elles sont précieuses en Afrique. Le colatier acuminata et le colatier nitida.

 

La noix de cola est la graine d’un arbre de 6 mètres. La noix de cola était un ingrédient du Coca-cola après que la cocaïne était devenue illégale. C'est un secret si elle est encore dans coca-cola aujourd'hui, mais en tout cas elle est encore dans pepsi cola.


En Jamaïque et au Brésil la noix de cola se mange encore comme stimulant sexuel, comparable à la cocaïne. On la consomme aussi avant le repas pour stimuler la digestion et améliorer le goût.


A cause de la plus grande dépense énergétique, la noix de cola s'utilise aussi comme produit d'amaigrissement.

 

La production du cola en Côte d'Ivoire

 

En Côte d’Ivoire, c’est dans la zone forestière qu’il y a la plus forte densité de production.Ses productions convergent vers la ville d'Azaguié, d’Anyama appelée communément ‘’La capitale de la cola’’ et le marché de gros de Bouaké. Le colatier se reproduit par noix ou graine et par bouturage. C’est un arbre de climat chaud et humide avec une température de 25 degré celsius. Il demande une pluviométrie annuelle supérieure à 1000 millimètres avec une saison sèche bien marquée ne dépassant pas 4 mois.

Il existe trois types de plantations : les plantations traditionnelles où l’on trouve des pieds de colatiers dans les champs de café cacao.

Celles ne dépassant pas pour la plupart 2 hectares et les plantations industrielles à grande surface dépassant 5 hectares.

Avec plus de 100 000 tonnes par an, la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial de la cola. Cependant la filière cola connait des difficultés. Les producteurs ivoiriens l’ont donc délaissé au profit d’autres plantations.

 

Patrice Kouakou Wanset

 

16 mai 2014

Impact des technologies sur le comportement des enfants

 

evolution tic, avenir des enfants, comportements des parents

L’essor fulgurant des technologies et les pesanteurs de la mondialisation,  imposent des comportements nouveaux tant chez les parents que chez les enfants. Dans certains foyers, les conjoints confient de plus en plus, l’éducation de base de leurs enfants à des femmes de ménages, en raison des contraintes professionnelles. Dans d'autres foyers, en dépit de l’occupation quotidienne, les parents s’attachent à cette pratique dans la quête de la réussite sociale de leur postérité. A notre sens, il faut vraiment de l’endurance et de la rigueur. Les parents d’élèves doivent en cela, être encouragés dans leur combat contre toutes les contingences et velléités qui polarisent librement les consciences. Les parents doivent jouer franc jeu avec leurs progénitures. Comment comprendre qu’une mère puisse accepter de sortir en compagnie de sa fille habillée dans une tenue extravagante ou légère? Les tenues vestimentaires des jeunes filles aujourd’hui, frisent la nudité et la désinvolture. A l’inverse, les jeunes garçons sont beaucoup plus enclins à des comportements féministes au regard de leur style d’habillement et leurs manies. Les enfants ont acquis une très grande liberté, source de cette aliénation et de cette dépravation constatée dans leurs comportements. A cette ère de la numérisation, les jeunes se livrent gracieusement au libertinage, foulant ainsi au pied, les vertus sociales et culturelles. Cette jeunesse voit le monde de travers. Elle a besoin d’être recadrée pour lui assurer un avenir prometteur et prolifique. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication, sont en train d’isoler les jeunes et désintégrer nos sociétés africaines. La liberté qu’offrent ces nouvelles technologies fait craindre leur mauvaise influence sur nos enfants, surtout avec la propension de nos enfants à surfer allègrement sur les sites à caractère pornographique et immoral. Loin de participer à sa culture, sa socialisation, au développement de ses facultés, ces outils informatiques sont devenus malheureusement, des outils d’acculturation pour nos enfants.  
 
Patrice K. Wanset