topblog Ivoire blogs

29 juin 2014

Economies rurales: Soutien des acteurs agricoles aux femmes

 

journée internationale de la femme, économie, rurale

Les ONG, associations de femmes et les acteurs du monde paysan du Tchologo (Ferkessédougou) se préparent à mieux organiser la journée internationale de la femme rurale en Côte d’Ivoire. Selon les statistiques de l’ANADER de Ferkessédougou, sur 5000 agriculteurs, au moins 3500 femmes travaillent à plein temps dans le secteur agricole. Par la résolution 62/ 222/ du 22 décembre 2011, la 76ème session de l’assemblée générale de l’ONU a proclamé 2014, année internationale de l’agriculture familiale. L’appui des femmes à l’économie rurale mérite bien une reconnaissance. Une occasion de célébrer leur rôle prépondérant. Elles exercent dans toutes les activités de l’agriculture et constituent la base de la cellule familiale. La région du Tchologo (Ferkessédougou) a été choisie par l’Etat de Côte d’Ivoire pour abriter les festivités officielles de la journée internationale de la femme rurale du 13 au 15 octobre 2014. Une région où plus de la moitié des acteurs agricoles sont des femmes. La première Journée internationale de la femme rurale a été célébrée le 15 octobre 2008. Cette nouvelle journée internationale a été décidée par l’Assemblée générale dans sa résolution (A/RES/ 62/136) du 18 décembre 2007.

Patrice Kouakou Wanset

 

23:53 Publié dans Economie | Tags : journée internationale de la femme, économie, rurale | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Industrie cacaoyère:Un plan de développement de la filière

industrie, cacaoyere,developpement

CocoaAction, c’est un plan de développement de la filière cacaoyère. Ce plan est impulsé en Côte d’Ivoire par douze géants dudit secteur à travers une déclaration d’intention pour la mise en œuvre commune d’un plan de développement de la filière. Par cette initiative, ils entendent mutualiser leurs ressources aux côtés de l’Etat ivoirien. Ainsi l’industrie du cacao pourrait faire face à l’augmentation de la consommation mondiale. Les investissements sont entre autres, la lutte contre le Swollen shoot , l’amélioration du système de production, et le renforcement du développement communautaire. Les groupes industriels du secteur ont programmé en novembre 2012 un investissement de 200 millions de dollars sur trois (3) ans dans l’appui aux producteurs. A travers le Fonds d’investissement en milieu rural (FMIR), l’Etat de Côte d’Ivoire a consenti un effort de 470 millions de dollars dans la filière entre fin 2005 et mi- 2013. Des efforts sont encore à faire. Cette stratégie vise à financer la mise à disposition des producteurs de nouveaux plans de production à haut rendement.  Indiquons que la Côte d’Ivoire fournit entre 35% et 40 % du cacao mondial. En 2014, la Côte d’Ivoire a produit 1,3 million de tonnes de fèves de l’or brun.

Patrice Kouakou Wanset

23:32 Publié dans Economie | Tags : industrie, cacaoyere, developpement | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

28 juin 2014

Travail dans le milieu rural/Côte d'Ivoire:Des solutions technologiques agricoles

milieu rural, filières agricoles, technologies

La société ivoirienne de technologie tropicale (I2T) et le Fonds Interprofessionnel pour la Recherche et le Conseil Agricole (FIRCA) s’accordent à collaborer dans les domaines de la formation agricole et l’aménagement rural. L’objectif c’est la transformation des produits agricoles et l’amélioration des performances des acteurs des filières. Cela les engage à mettre en œuvre des solutions technologiques efficaces, répondant aux besoins de ces acteurs en vue de la réduction de la pénibilité du travail, de la transformation et la conservation des produits agricoles. Le FIRCA assure le financement de programmes relatifs à la recherche technologique pour l’amélioration des produits agricoles et des produits transformés, et au renforcement des capacités des Organisations Professionnelles Agricoles (OPA).Cette collaboration permettra à la société ivoirienne de technologie tropicale de s’impliquer dans la phase de planification des programmes de développement des filières agricoles. Créée en 1979, sa mission est d’entreprendre les activités de recherche et de développement technologique dans les secteurs industriel et agro-industriel afin de faciliter la valorisation des ressources agricoles ivoiriennes.

Patrice Kouakou Wanset

19:56 Publié dans Economie | Tags : milieu rural, filières agricoles, technologies | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | Pin it! |

Atteinte de l'émergence:Processus d’industrialisation en Côte d’Ivoire

emergence, transformation, industrialisation,matières premières

Le défi de la Côte d’Ivoire, aujourd’hui c’est de se doter de moyens technologiques lui permettant de transformer au moins 50% de ses matières premières. Son industrialisation est une étape indispensable en vue d’assurer son intégration dans l’économie mondiale. Comme baromètre, l’industrialisation devra démontrer la capacité d’émergence et devra réaliser de grands bonds sur le chemin des performances. Le gouvernement inscrit l’accroissement de la transformation des matières premières agricoles au cœur de sa politique de relance économique. Entre autres, des unités de transformation, des équipements de production, et le renforcement de capacités dans les techniques d’extraction et de production, et dans les pratiques hygiéniques. Tout est également mis en œuvre pour régler et régir les questions de normalisation, d’accréditation, de certification, et mieux assurer le contrôle. Contribuer à l’accroissement du rayonnement dans la communauté agro-industrielle et renforcer les capacités du tissu industriel participent au processus d’industrialisation. C’est pour cela, la Côte d’Ivoire s’engage à accompagner les entreprises qui font de la transformation leur leitmotiv. Cela crée de nouvelles petites et moyennes agro-industries, de la richesse et de l’emploi.

Patrice Kouakou Wanset

19:22 Publié dans Economie | Tags : emergence, transformation, industrialisation, matières premières | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

21 juin 2014

Marchés Publics /Côte d'Ivoire - Bénin:Vers une harmonisation des pratiques

marchés publics, passation, procédures, bonne gouvernance

La Côte d'Ivoire s'ouvre au Bénin pour une régulation au profit des soumissionnaires dans l'égalité et la transparence. L'autorité nationale de régulation des marchés publics (Anrmp)de Côte d'Ivoire et l'autorité de régulation des marchés publics (Armp) du Bénin ont fait des échanges d'expériences. Au cours d'une rencontre avec le Conseil de l'Anrmp le vendredi 20 juin, les spécialistes des deux pays ont essentiellement planché sur la bonne gouvernance et le respect des procédures. Des approches développées dans le cadre de l'exécution des modalités du budget de l'Etat.

Patrice Kouakou Wanset 

18:27 Publié dans Economie | Tags : marchés publics, passation, procédures, bonne gouvernance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

18 juin 2014

Huile de palme/Développement:Promotion de la filière

promotion, huile de palme, côte d'ivoire

La Côte d’Ivoire  s’est engagée à être parmi les premiers producteurs mondiaux de l’huile de palme. L'objectif est de pratiquement doubler la production d'huile raffinée d'ici 2020 pour atteindre 600000 tonnes. Selon les données du département de l'agriculture américain, la Côte d'Ivoire se situe actuellement au deuxième rang africain (390 000 tonnes) pour l'huile brute, derrière le Nigeria (910 000 tonnes), mais très loin de la Thaïlande (2 millions de tonnes), de la Malaisie (19 millions de tonnes) et de l'Indonésie (28,5 millions de tonnes).

Patrice Kouakou Wanset

15:44 Publié dans Economie | Tags : huile de palme, promotion, côte d'ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |