topblog Ivoire blogs

24 juillet 2016

Côte d’Ivoire/ L’exploration continue pour étendre la durée de vie de la mine d’or de Tongon (Mark Bristow)

Mine
 
 
Abidjan – Le président-directeur général (PDG) de la société africaine d’exploration et d’exploitation minière Randgold Resources, Dr Mark Bristow, annonce que les investissements dans l’exploration continuent en vue d’étendre la durée de vie de la mine d’or de Tongon (Nord) dont la coulée du premier lingot d’or s’est effectuée en fin 2010.

Lors de la traditionnelle conférence de presse trimestrielle que la compagnie mène depuis le démarrage de ses activités, en signe de transparence, le patron de Randgold Resources a relevé que de belles perspectives s’annoncent sur des sites satellites à l’usine de Tongon, entre autres, dans le couloir de Baya-Kasséré, à Seydou Sud (4km), à Tongon Ouest (2 km), à Jubula (11 km) ainsi qu’à Nafoun et à Katonon.

Expliquant que la Côte d’Ivoire est le seul pays classé dans la catégorie A dans le portefeuille de Randgold Resources en termes de risques d’investissement et de sécurité, Dr Bristow a réaffirmé que le pays propose les meilleures infrastructures, notamment l’électricité. La compagnie opère par ailleurs au Mali, en RDC, au Sénégal et au Ghana.Le PDG a annoncé que la compagnie va payer d’ici la fin du mois en cours, 22 millions de dollars (environ 12 milliards FCFA) de dividendes à ses actionnaires et à l’Etat de Côte d’Ivoire. Il a souligné qu’en la matière, l’usage est de payer les royalties en fin d’année, une pratique que Randgold Resources trouve non justifiée, payant donc par semestre, soit deux fois par an.

Après 46 jours de panne sur le broyeur N°2 lors du trimestre passé, l’usine de Tongon a retrouvé sa pleine capacité. Une interruption qui va toutefois causer une baisse de 10% des objectifs fixés pour 2016. Ainsi, selon Dr Bristow, cette année, sur un objectif de 290.000 onces, Tongon en produira 260.000. Ce qui reste toutefois au-delà des 242.000 oz produites en 2015. Les projections de 2017 sont de 300.000 onces.

(AIP)
 
 
 

17:19 Publié dans Economie | Tags : tongon, mine d'or, exploration, abidjan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Côte d’Ivoire/Des mesures sécuritaires arrêtées après les violentes manifestations à Bouaké

Manifestations

Bouaké- Les hiérarchies des différentes forces de défense et de sécurité de Bouaké ont arrêté un train de mesures pour la sécurité des biens et des personnes ainsi que pour des investigations, suite aux violentes manifestations qui ont eu lieu, vendredi à Bouaké, pour dit-on, protester contre la compagnie ivoirienne d’électricité.

Au terme d’une réunion de coordination des différentes forces, le colonel-major Coulibaly Bamoro commandant la 3e région militaire, a confié à la presse que les dispositions pratiques consistent en des investigations de la police et la gendarmerie pour rechercher partout où le besoin se présente les objets dissimulés, interpeller éventuellement les auteurs de ces actes et à travers eux arrêter les receleurs.

Les corridors aux entrées et sorties de la localité sont bouclés depuis le jour de la manifestation, les entrées dans la ville sont filtrées et les véhicules fouillés de sorte à récupérer les objets volés. Des équipes de la police et du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) ont été déployées dans les quartiers et procèdent à des arrestations de quelques pillards et la récupération des objets volés. Des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire ont été postés devant les édifices vandalisés.Parallèlement, une cinquantaine de personnes dont une femme et des hommes arrêtées lors des manifestations et gardées à la 3e région militaire sont auditionnées par la police. A en croire le colonel-major Coulibaly, ces personnes sont en majorité des majeurs, au vu des pièces d’identité qu’elles ont produites, contrairement à ce que l’on croyait.

Par ailleurs, du renfort des Forces républicaines de Côte d’Ivoire venues de différentes villes du pays et des détachements de la Brigade anti-émeute d’Abidjan ont été aperçus à travers la ville.

La salle de réunion de la préfecture après le passage des vandales

(AIP)

 

iPhone 6 : Apple s’explique sur la couleur or du modèle

iPhone 6 : Apple s’explique sur la couleur or du modèle

A la sortie de l’iPhone 6, les critiques n’avaient pas été tendre avec Apple à propos de la couleur or. Le CEO Tim Cook s’explique aujourd’hui.

Le marché asiatique intéresse de près les marques depuis quelques années. La Chine plus particulièrement est devenue une cible de choix pour les firmes européennes et américaines. En pleine expansion, le pays le plus peuplé du monde représente une manne financière impressionnante, spécialement pour le marché du luxe. Car qui dit pays en pleine croissance dit augmentation du nombre de personnes aux forts revenus. C’est sans doute en partant de ce constat qu’Apple a décidé de lancer la production de son dernier smartphone avec la coque dorée. On ne parle pas de l’iPhone 6 en or, mais bien de l’un des coloris proposé de base. En effet, si, en plus du gris et du noir, il est proposé par Apple un choix plus bling bling, c’est grâce au marché chinois. Un choix déjà proposé avec l’iPhone 5s et qui, dans les deux cas, a été plus ou moins apprécié lors de leurs sorties. Selon Tim Cook, l’intérêt avait été avant tout… culturel. Pas sûr que cela convainc grand monde.

un-peu-tape-a-l-oeil-mais-un-portable-dore

Interviewé dans le Bloomberg Businessweek, Tim Cook révèle en effet que l’iPhone 6 avec le coloris doré existe car il était prévu pour la cible chinoise, car selon lui c’est avant tout par ce que l’or est considéré comme un symbole de chance dans ce pays. Une phrase qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes, notamment ceux vivant dans le pays cité. En effet, si l’or est signe de prospérité en Asie (comme en Europe ou en Amérique du Nord d’ailleurs), la chance semble plutôt être attribuée à la couleur rouge, selon les commentaires de chinois plus ou moins véhéments. Il est clair que l’image ostentatoire de cette coque avait en effet plus de chance d’attirer le consommateur asiatique, friand d’un luxe visible. L’honnêteté aurait été mieux perçue plutôt que cet argument quelque peu bancal. La marque est quand même restée dans le sobre et le raffinement et n’a pas sorti une édition de l’iPhone 6 avec de l’or et du marbre. Non, d’autres fabricants s’en sont chargés.

Victor G.
meltystyle.fr