topblog Ivoire blogs

11 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Amadou Gon Coulibaly, un fidèle parmi les fidèles à la primature

ADO et AGC.jpgLe président ivoirien a procédé à la nomination du nouveau premier ministre en la personne de Amadou Gon Coulibaly qui était jusque-là secrétaire général de la présidence ivoirienne. C’est donc un fidèle parmi les fidèles qu’Alassane Dramane Ouattara a choisi pour diriger le prochain gouvernement qui aura la lourde tâche de poursuivre la mise en œuvre de son programme dans un contexte marqué par l’amplification des revendications sociales.

Ce n'était pas vraiment une surprise puisque la nomination d'Amadou Gon Coulibaly à la primature de la Côte d'Ivoire était largement attendue par l'opinion ivoirienne. C'est désormais chose faite après la signature, dans la soirée de ce mardi, du ministre d'Etat et secrétaire général de la présidence, Amadou Gon Coulibaly, comme nouveau premier ministre.

Le député maire de Korhogo et secrétaire général délégué du RDR, un fidèle parmi les fidèles d'Alassane Dramane Ouattara succède ainsi à Daniel Kablan Duncan qui a été nommé un peu tôt dans la matinée au poste de vice-président.

Il a été également chargé par le chef d'Etat de procéder à la formation du prochain gouvernement dont la composition sera annoncée dans les prochains jours.

Candidat sérieux à la succession du chef

Membre influent du RDR, le parti présidentiel, l'ancien ministre de l'Agriculture (2002-2010) fait parti du premier cercle du président de la république et à ce titre, il est considéré comme l'un plus sérieux prétendants pour la succession d'ADO à l'issue de son second et dernier mandat à la tête du pays. Le chemin est encore long et les candidats sont légions mais avec cette nomination, Amadou Gon Coulibaly prend une sérieuse longueur d'avance surtout qu'il peut s'appuyer sur sa légitimité politique obtenue de haute voltige dans son fief électoral de Korhogo dont il est le maire depuis 2001.

Ingénieur de formation et assez consensuel au sein de la classe politique du pays du fait de son caractère assez affable et à la limite un peu effacé, c'est un homme influent et qui a su tisser beaucoup de réseaux dans le pays depuis le temps où il s'est imposé comme l'un des leaders du RDR même au plus fort de la crise politique qu'a connu le pays de 2000 à 2010.

Gouvernement d'action

Le nouveau premier ministre ivoirien, le premier de la IIIe République, va devoir maintenant faire ses preuves sur le terrain. La tâche qui l'attend à la tête du pays est en effet immense. Si la situation économique du pays semble assez reluisante avec un rythme de croissance des plus dynamiques du continent, les attentes des citoyens restent persistantes. La dernière explosion des tensions sociales avec la mutinerie des soldats dans plusieurs villes et la grève en cours des fonctionnaires, annoncent les couleurs et surtout l'ampleur des défis qui attendent le prochain gouvernement. La nouvelle équipe sera connue dans les prochains jours et sa composition constituera le premier challenge du bras droit du chef de l'Etat.

Par Aboubacar Yacouba Barma, La Tribune Afrique

07:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.