topblog Ivoire blogs

01 décembre 2016

Économie rurale: Emploi des jeunes en Afrique de l'Ouest et du Centre

Logo FIDA 4.pngLes activités du Fonds international de développement agricole (FIDA) en Afrique de l'Ouest et du Centre s'adressent aux jeunes et visent à leur permettre de développer des moyens d'existence ruraux durables et de participer plus pleinement aux affaires communautaires.Le FIDA met l'accent sur de multiples points d'entrée afin que les jeunes puissent obtenir des emplois décents dans l'économie rurale.

En Gambie, par  exemple, les projets collaborent avec des kafos (groupements villageois traditionnels) de jeunes pour améliorer leur accès à des terres productives. Par l'intermédiaire de ces kafos, les jeunes obtiennent un accès à des terres qu'ils peuvent cultiver. Les projets remettent en état les jardins potagers existants afin d'améliorer la production et offrent aux membres des kafos une formation portant sur les meilleures pratiques et la commercialisation des légumes.

Les kafos de jeunes reçoivent aussi des kits de démarrage comprenant des semences, des engrais, des produits chimiques et de petits outils, ainsi que du petit matériel pour l'arrosage et le transport, et pour faire en sorte que les produits soient prêts pour les marchés. Afin de sécuriser ces terres, les projets appuient leur enregistrement par le biais d'accords écrits entre le kafo, les autorités coutumières et les autorités administratives locales.

En Sierra Leone, le FIDA appuie un programme d'assistance aux jeunes par l'intermédiaire d'associations de services financiers. On trouve, au sein de chaque association participant au programme, un gestionnaire et un caissier choisis parmi les membres de la communauté locale, et qui doivent être âgés de 21 à 29 ans. Le programme assure leur formation. Le recrutement de jeunes est perçu comme un investissement pour la durabilité des associations et contribue à leur intégration au sein de leurs communautés.

Au Nigéria, un programme appuyé par le FIDA a encouragé une nouvelle catégorie d'entrepreneurs-mentors, appelés "N-Agripreneurs". Il s'agit de jeunes universitaires diplômés et dynamiques, possédant et gérant de petites entreprises. Leur rôle consiste à agir en tant qu'intermédiaires entre les petits agriculteurs axés sur le marché, principalement des jeunes, et les grandes industries agroalimentaires et les grossistes.

Dans le cadre de leur mission, les N-Agripreneurs mettent leurs entreprises à disposition, à la fois comme plateforme de participation à des services de développement des entreprises proposés aux producteurs, et spécialement les jeunes intéressés par les activités fondées sur l'agriculture, et comme enceinte de partage des savoirs à l'intention des communautés paysannes. Le projet a appuyé la création d'une plateforme inter-États de jeunes dans l'agriculture afin de faciliter le partage de savoirs, d'expériences et de compétences entre les jeunes entrepreneurs et les agriculteurs tournés vers le marché.

Source: FIDA (2015).

15:45 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Écrire un commentaire