topblog Ivoire blogs

18 août 2016

Interpol met en place un nouveau programme de renseignement en Afrique de l’Ouest

 
Le Représentant spécial d'Interpol auprès de l'Union européenne, Pierre Reuland, a présenté, mardi, au Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiébaon, un nouveau programme de centralisation, d'information criminelle et policière au Burkina Faso et dans la région ouest-africaine, .

Selon une note d'information de la Primature rendue publique mercredi, la délégation de l'Organisation internationale de Police criminelle (OIPC-Interpol) conduite par Pierre Reuland, a fait savoir que c'est un projet de centralisation et de mise à disposition de l'information criminelle et policière au Burkina Faso et dans la région ouest-africaine.

"C'est un projet qui consiste à rassembler l'information policière de toutes les forces de police et de gendarmerie au sein d'un pays et de les rassembler dans une base de données centrales informatisées", a déclaré Pierre Reuland à sa sortie d'audience.
 
M. Reuland a précisé que ce projet permet de créer une plateforme afin d'échanger les informations entre les 15 pays membres de la CEDEAO, ajoutant qu'il va rendre ces bases de données nationales compatibles avec le système d'Interpol en vue d'échanger instantanément avec le reste du monde.

Il a soutenu que ce projet sera un outil d'assistance au commandement qui pourra mieux organiser sa réponse à toutes les formes de criminalité en Afrique de l'Ouest.

Les agents de ce projet "auront également un fichier de base sur l'aéroport international de Ouagadougou ou dans les zones frontalières. Cela va permettre d'appréhender les individus malveillants et suspects".
La sous-région ouest-africaine est en proie à une insécurité marquée par la recrudescence des actes de terrorisme et les exactions de Boko Haram.
 
Publié le jeudi 18 aout 2016  |  Xinhua

14:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.