topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18 août 2016

Côte d’Ivoire : l’ONU décore la première femme commandant d’un contingent

 
Le Colonel Nazma Begum, Commandant du Contingent bangladais de l`ONUCI et première femme militaire à diriger un contingent.
 
Le colonel Nazma Begum, "première femme à commander un contingent médical dans l'histoire des Nations unies", et son bataillon du Bangladesh, déployés au sein de l'Opération des Nations unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) et basés à Daloa (centre-ouest, 400 km d'Abidjan), viennent de recevoir la médaille des Nations unies pour leur "remarquable travail".

Au total, 56 officiers et sous-officiers, dont six femmes, du bataillon médical du Bangladesh ont été décorés au terme de six mois de mission dans la localité ivoirienne.

La cérémonie a eu lieu mardi en présence de M'Baye Babacar Cissé, coordinateur humanitaire et Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations unies pour la Côte d'Ivoire, du général M'Bemba Kéita, commandant par intérim de la Force de l'ONUCI, et en présence des autorités administratives, politiques et militaires locales, selon un communiqué de l'ONUCI transmis mercredi à Xinhua.

"Le contingent bangladais a marqué les esprits non seulement pour l'assistance médicale considérable apportée aux communautés locales mais aussi parce qu'il est dirigé par le colonel Nazma Begum, première femme à commander un contingent médical dans l'histoire des Nations unies", souligne le texte.
 
M'Baye Babacar Cissé a salué "l'excellent travail" du bataillon, soulignant "la rigueur, le professionnalisme, et surtout le courage dont ont fait preuve les membres".

Il a également relevé le comportement "exemplaire" des casques bleus de ce contingent.

"Durant la période de votre mission, nous n'avons noté aucun cas d'abus sexuel de ses membres", a-t-il déclaré.

M. Cissé a également félicité le commandant du contingent pour son "leadership exemplaire" ainsi que le gouvernement bangladais pour avoir pris en compte de "la dimension Genre" au sein de son armée.
Pour sa part, le colonel Nazma a mis en exergue la parfaite collaboration entre son contingent et les autres composantes locales de l'ONUCI ainsi qu'avec les autorités ivoiriennes et les populations.

Le Bangladesh est l'un des plus gros pays contributeurs de troupes pour les missions de maintien de la paix de l'ONU, avec près de 8.000 militaires et policiers déployés dans 18 opérations de maintien de la paix dans le monde.

Créée en 2004 à la suite de la rébellion armée du Nord, qui a littéralement coupé la Côte d'Ivoire en deux en 2002, l'ONUCI se retirera du pays avec la fin de son mandat en juin 2017.
 
Publié le jeudi 18 aout 2016  |  Xinhua

13:55 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Écrire un commentaire