topblog Ivoire blogs

25 juin 2016

IFC et la MasterCard Foundation Misent sur le Potentiel pour Développer l`Inclusion Financière en Afrique de l`Ouest

Abidjan, un membre du Groupe de la Banque Mondiale, organise aujourd’hui à Abidjan une conférence de deux jours sur le secteur financier en Afrique subsaharienne afin de promouvoir la microfinance et les services financiers numériques et développer l’inclusion financière.

Une étude intitulée ‘’ Opportunités de Services Financiers Numériques dans la Chaine de Valeur du Cacao en Côte d’Ivoire’’, publiée à l’ occasion de l’évènement, analyse le comportement financier des petits agriculteurs dans le vaste secteur du cacao ivoirien ainsi que les solutions pour utiliser les services financiers numériques pour accéder aux services financiers dans les zones rurales. L’étude conclut que peu d’agriculteurs ont accès à des services bancaires traditionnels, mais adoptent les services d’argent mobile bien plus rapidement que les populations urbaines.

« La plupart des exploitants de cacao semblent considérer que les banques sont destinées davantage ‘aux riches’ et par conséquent ne sont pas une option pertinente pour eux. Toutefois, les différents services d’argent mobile offerts par les opérateurs de réseaux mobiles ivoiriens n’ont apparemment pas les mêmes contraintes et ont un fort taux d’adoption, à 53 pour cent parmi les exploitants de cacao », constate l’étude.

L’accès aux services financiers a augmenté rapidement au cours des 8 dernières années grâce à l’utilisation de nouvelles technologies et a des modèles commerciaux innovateurs comme l’argent mobile et les intermédiaires bancaires. Il s’agit de la plus grande et rapide augmentation en Afrique subsaharienne, ou les défis sont aussi les plus importants. Le nombre d’utilisateurs d’argent mobile en Afrique de l’ouest a doublé au cours des trois dernières années et atteint aujourd’hui 21 millions d’individus.

Ann Miles, Directeur de l’Inclusion Financière et du Développement des Jeunes, The MasterCard Foundation, a dit : « Globalement, nous avons fait d’énormes progrès pour l’inclusion financière, avec un déclin de 20 pour cent dans les années récentes du nombre de ceux qui sont financièrement exclus. Le Partenariat pour l’Inclusion Financière démontre que, lorsque plusieurs organisations travaillent ensemble avec ambition, créativité et la détermination de changer les choses, un grand nombre d’individus peut bénéficier d’un accès aux services financiers pour améliorer leur quotidien. »

Aliou Maiga, Directeur Régional d’IFC du Département Institutions Financières en Afrique subsaharienne a dit : « L’histoire autour de l’argent mobile en Afrique de l’est est bien connue de tous, particulièrement le succès remarquable de M-PESA au Kenya. Nous avons souhaité tenir cet évènement en Côte d’Ivoire pour souligner les progrès rapides que nous observons en Afrique de l’Ouest ainsi que les opportunités pour développer davantage l’inclusion financière dans la région. »

L’évènement est organisé par le Partenariat pour l’Inclusion Financière, une initiative conjointe de $37,4 millions d’IFC et The MasterCard Foundation et a pour but de promouvoir la microfinance et développer les services financiers numériques en Afrique subsaharienne. Crée en 2012, le Partenariat a déjà permis à 2,7 millions d’individus de bénéficier d’un accès aux services financiers grâce aux partenaires qui ont appuyés le programme. Le Partenariat compte doubler ce chiffre d’ici 2018.

L’étude complète, Opportunités de Services Financiers Numériques dans la Chaine de Valeur du Cacao en Côte d’Ivoire, est disponible en ligne en Français et en Anglais.

03:23 Publié dans Economie, Monde | Tags : mastercardfoundation, ifc, services financiers, côte d'ivoire, afrique microfinance | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.