topblog Ivoire blogs

11 juin 2015

Forêts: S’engager dans une agriculture zéro déforestation

foret, agriculture, zero deforestation, reed+La Côte d’Ivoire a adhéré au Programme ONU-REDD depuis juin 2011, face à l’urgence et du fait de l’importance que revêt la forêt. La Commission nationale REDD+ informe, éduque et sensibilise les populations sur des pratiques agricoles telles que l’agroforesterie. Cette pratique consiste à intensifier écologiquement le sol en plantant à la fois des arbres et des cultures dans le même champ pour diversifier et améliorer les récoltes.

La REDD+ Côte d’Ivoire conseille l’agriculture intensive, l’utilisation des terres en jachères et l’agriculture dans les zones marginales. Préserver la forêt, c’est lutter contre les changements climatiques ; et planter un arbre, c’est sauver des vies.  Les chiffres récents indiquent que la Côte d’Ivoire a perdu 95% des forêts denses qui existaient sur son territoire au début du XXème siècle. Chaque jour, c’est près de 77 fois la taille d’un terrain de football que la Côte d’Ivoire perd en termes de forêts. De ce qui précède, le pays risque de perdre son capital forestier naturel restant, très rapidement compte tenu des tendances actuelles.

Les projets actuellement mis en œuvre, financés par les partenaires techniques et financiers (France, ONUREDD, Banque Mondiale (PCPF) etc.), sont des projets pilotes qui accompagneront la stratégie nationale REDD+.

Patrice Kouakou Wanset

10:23 Publié dans Economie | Tags : foret, agriculture, zero deforestation, reed+ | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.