topblog Ivoire blogs

09 mai 2014

La Côte d'Ivoire peut elle être autosuffisante en riz

production,riz, autosuffisance, cote d'ivoire

Le riz est devenu, depuis longtemps l’aliment principal pour la majeure partie des populations vivant en Côte d’Ivoire. La demande intérieure a atteint le seuil de 1 500 000 tonnes de riz blanchi en moyenne par an. En dépit des efforts des partenaires au développement, et des politiques de productions de riz du gouvernement ivoirien, la production ne suffit pas pour couvrir la demande intérieure. Pour remédier cette irrégularité, l’on a assisté à d’importantes importations de riz blanchi : soit 757 000 tonnes en 2008 et 919 000 tonnes en 2009 pour un coût de 235 milliards de francs CFA. De ce qui précède la Côte d’Ivoire est exposée à un risque d’insécurité alimentaire sur le riz. Contrairement, la Côte d’Ivoire jouit d’une nature généreuse, ces atouts peuvent lui permettre de produire suffisamment de riz. Le pays pourrait donc couvrir sa consommation domestique et exporter le surplus. Il ya une pléthore d’atouts qui pourraient contribuer à booster la production nationale de riz. Entre autres, un potentiel en bas-fonds et plaines, un climat avec une pluviométrie abondante, un bon niveau de savoir-faire des producteurs, l’existence de variétés de qualité. Il faut objectivement suivre la mise en œuvre des orientations stratégiques sur le développement de la filière riz. En outre, toutes les politiques de production du riz, d’abord de 1960 à 1977, ensuite de 1978 à 1995 et enfin de1996 à 2010 doivent être revues et réajustées. C’est pourquoi la révision de la stratégie nationale de développement de la filière du riz (SNDR) s’est appuyée sur une revue critique des politiques rizicoles antérieures. Les principaux axes stratégiques des politiques de production de riz révisées sont d’une part le renforcement de l’appui technique à la production et d’autre part le renforcement de l’appui à la valorisation du riz local. La stratégie nationale de développement de la filière Riz révisée porte sur la période 2012-2020. L’objectif est de satisfaire à partir de 2016, l’ensemble des besoins de consommation nationale en riz de bonne qualité avec une production locale de 1 900 000 tonnes de riz blanchi et de porter cette production à l’horizon 2018 à environ 2,1 millions de tonnes de riz blanchi afin de dégager des surplus à exporter. Cette approche va permettre de résoudre la problématique de l’insécurité alimentaire. La vision de cette politique est de faire de la production du riz, une activité rentable pour les riziculteurs. La Côte d’Ivoire pourra être autosuffisante en riz qu’en encadrant les riziculteurs et qu’en suivant les orientations et politiques en matière de production du riz. Le suivi-évaluation dans la mise en œuvre de toutes les approches de production du riz pourra contribuer efficacement à assurer la sécurité alimentaire et de lutter contre la pauvreté en Côte d’Ivoire.production,riz, autosuffisance

11:51 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.