topblog Ivoire blogs

27 août 2010

Littérature:Côte-d'Ivoire

Bernard DADIE (né en 1916)
Climbié (1956)

Double à peine caché de l'auteur, Climbié vit auprès de son oncle, un planteur qu'il aide aux travaux des champs et qui l'initie aux richesses de la tradition orale. En retraçant l'itinéraire du jeune garçon durant sa scolarité, de l'école régionale à l'école Normale de William Ponty de Gorée au Sénégal, l'auteur dénonce les méthodes brutales, les interdictions de parler une autre langue que le français, et rend compte du poids des responsabilités qui pèsent sur les épaules des élèves, devenus, dans leur réussite ou leur échec, les représentants de leur village et de leur pays. Ensuite viendront les premiers pas dans la vie adulte, l'entrée dans la vie active et l'éveil à la politique. Ce roman autobiographique, daté de 1953, publié en 1956, restitue des événements qui se sont déroulés de 1928 à 1949 dans une période de bouleversements mondiaux et dans les premiers soubresauts qui ont précédé les
indépendances des pays africains. Pionnier du théâtre africain, Bernard Dadié est l'auteur d'une oeuvre abondante qui a su explorer plusieurs pistes littéraires, avec une réussite particulière pour les contes (Le Pagne noir) et les nouvelles (Les Jambes du fils de Dieu).

Climbié, Seghers, 1956 ; rééd. précédée de Afrique debout (poèmes et légendes africaines) et suivie de La Ronde des jours (poèmes), Seghers, 1973. Parmi d'autres titres: Le Pagne noir (contes), Présence africaine, 1955. Les Jambes du fils de Dieu (nouvelles), Ceda / Hatier, 1980.




13:50 Publié dans Culture | Tags : climbié, bernard dadié | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.