topblog Ivoire blogs

26 août 2010

Prévention des cas de Fièvre Jaune et de Dengue

                                                                 

  Suite au communiqué du Ministère de la Santé sur les cas de Fièvre Jaune et de Dengue, voici

quelques conseils pour prévenir ces maladies… 

  Comment se manifeste souvent la dengue ?

  La dengue est généralement bénigne bien qu’invalidante. La dengue «classique» se manifeste brutalement après 4 à 7 jours d'incubation, par l'apparition d'une forte fièvre souvent accompagnée de frissons, de maux de tête, de nausées, de vomissements, de douleurs articulaires et

musculaires et, de façon inconstante, d'une éruption cutanée vers le 5è jour des symptômes. Si la maladie n’est pas détectée ou traitée à temps le sujet infecté peut souffrir de nausées et de vomissements allant parfois jusqu’à l’hémorragie. Cette maladie bénigne au départ peut donc être mortelle si elle n’est pas détectée rapidement et traitée correctement car la dengue  dans sa forme hémorragique (1% des cas de dengue), est par contre extrêmement sévère. La fièvre persiste et des hémorragies multiples surviennent (gastro-intestinales, cutanées et cérébrales notamment).

 

Où se reproduit le moustique vecteur de la dengue et de la fièvre jaune?

Il faut noter que la fièvre jaune et la Dengue sont toutes deux, des maladies virales potentiellement mortelles, transmises à l'homme par la piqûre d'un moustique du genre Aedes.

La femelle Aedes aegypti qui est le moustique qui propage la dengue et la fièvre jaune se reproduit dans des réserves d’eau, de préférence à l’abri de la lumière. Les moustiques adultes se reposent dans les zones sombres sous les lits et dans les placards des maisons.

 

La reproduction peut se faire :

A l’intérieur des maisons et des lieux de travail (gîtes domestiques), le moustique pond ses œufs dans tout récipient pouvant stocker de l’eau : vases d’appartement, soucoupes sous les pots de fleurs, bacs à fleurs...

A proximité des maisons et des lieux de travail (gîtes péri-domestiques), tout récipient contenant de l’eau peut devenir un gîte larvaire :

- Vases à fleurs, coupelles des plantes vertes, ornements de jardin et bassins de plante aquatique,

vases à boutures, etc.,

- Gouttières, regards, chenaux, bacs de climatisation, vides sanitaires, vieux pneus, poubelles,

 puits, réserves d’eau (citernes mal fermées, bassins, fûts, etc.), piscines abandonnées, bassins,

-abreuvoirs pour animaux, écuelles,

- récipients abandonnés aux intempéries (boîtes de conserves, pots de peinture, bouteilles,

emballages divers, noix de coco ouvertes et laissé à l’abandon…

Dans la nature (gîtes naturels)

- trous d’arbre, plantes à feuilles engainantes, noix de coco, …

 

Comment réduire la présence des moustiques autour des habitations ?

 Pour réduire la présence de moustiques autour de son habitation, il faut détruire les gîtes larvaires,

c’est à dire les lieux de ponte du moustique. Après chaque pluie, il est conseillé d’effectuer une visite autour de la maison, et de supprimer tous les récipients, objets divers, déchets, végétation, qui contiennent de l’eau, car c’est dans ces rétentions d’eau que le moustique va pondre.

Les récipients de stockage d’eau de pluie doivent être fermés hermétiquement ou recouverts d’une moustiquaire, les soucoupes sous les pots de fleurs doivent être supprimées, l’eau des vases à boutures doit être renouvelée une fois par semaine. Les récipients exposés à la pluie doivent être retournés ou mis à l’abri de la pluie, les pneus ou détritus abandonnés doivent être éliminés ou remplis de terre, les gouttières bouchées avec stagnation d’eau doivent être réparées, les piscines abandonnées et les bassins doivent être chlorés ou remplis de sable.

Les réservoirs derrière les frigidaires doivent être protégés. Les jouets doivent être ramassés, les boites ramassées ou jetées.



12:46 Publié dans Société | Tags : santé, côte d'ivoire | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.