topblog Ivoire blogs

12 août 2010

EXPOSE DE M. KOUASSI ARISTIDE KOFFI, PRESIDENT DU RAJIA (RESEAU D'APPUI DES JOURNALISTES A L’INTEGRATION AFRICAINE)

Conf_rence de presse du Rajia.jpg
CONFERENCE DE PRESSE DU RESEAU D'APPUI DES JOURNALISTES A L’INTEGRATION AFRICAINE (RAJIA)
RELATIVE AU COMPTE RENDU DES RESOLUTIONS DU SEMINAIRE ORGANISE PAR LA CEDEAO A ACCRA, DEPUIS DEUX ANS SUR LE THEME : "MOBILISATION DE LA SOCIETE CIVILE, DU SECTEUR PRIVE ET DES MEDIAS CONTRE LES TRACASSERIES ROUTIERES ET FRONTALIERES"


L'INTEGRALITE DE L’EXPOSE DE M. KOUASSI ARISTIDE KOFFI, PRESIDENT DU RAJIA PRONONCE LE 11AVRIL 2008 A LA SALLE DE CONFERENCES DE L’AGENCE IVOIRIENNE DE PRSSE (AIP)

Monsieur le représentant du Ministre de l’Intégration Africaine,
-Monsieur le représentant résident de la Commission de la CEDEAO,
-Monsieur le Président de la Coordination Nationale des Gares Routières de -Côte d’Ivoire
-Monsieur le Directeur de l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT)
-Mesdames et messieurs les Journalistes,
-Chers membres du RAJIA
-Chers Invités, Mesdames et messieurs


En ma qualité de président du Réseau d’Appui des Journalistes à l’Intégration Africaine (RAJIA), je voudrais au nom de tous les membres, vous souhaiter la bienvenue et vous remercier de votre présence effective.

Nous sommes ensemble ce matin, pour porter à votre connaissance des informations relatives aux activités du RAJIA et vous repréciser nos objectifs et le rôle que nous attendons jouer dans le processus de l’Intégration Africaine.

Rappelons que,
Le RAJIA est un réseau panafricain, créé en Côte d’Ivoire en Avril 2007 et porté sur les fonds baptismaux, à Dakar au Sénégal, le 26 Juin 2007, en marge d’un colloque préparatoire au sommet de l’Union Africaine tenu à Acra au Ghana, les 27 et 28 Juin 2007, autour du thème, « Pour la réalisation d’un gouvernement de l’Union Africaine ».

Objectifs

Le RAJIA a pour objectif général, de contribuer au renforcement de l’intégration régionale et à la cohabitation pacifique, entre les communautés.
Il a pour objectifs essentiels, de promouvoir l’intégration africaine et d’aider à la réalisation effective des Etats-Unis d’Afrique.


Missions

Le RAJIA, entend :
- vulgariser le droit communautaire
- de mieux faire connaître les outils de l’intégration, prévus par les organisations sous régionales africaines.
- Mener des actions de sensibilisation et de promotion auprès des Chefs d’Etat, des gouvernements et des Chancelleries, pour la cause de l’intégration africaine.
- Produire des supports de sensibilisation et de promotion, pour une intégration sous régionale réussie et l’avènement des Etats-Unis d’Afrique.
- Animer des conférences publiques, de promotion
.
Nous disons au RAJIA que, « L’Afrique ne doit plus dormir pauvre sur les immenses richesses de son sol et de son sous sol »

Pour que l’Afrique ne dorme plus pauvre sur les richesses de son sous sol, il faut tout mettre en ouvre pour favoriser et booster l’intégration sous régionale, à travers le brassage des populations. C’est à partir d’une intégration sous régionale réussie, que l’Afrique entière réussira l’intégration de tous ces Etats. Intégrer tous ses Etats, pour gagner son indépendance socio économique et même politique…

Pour aider cette intégration sous régionale qui pour nous doit passer par le brassage des populations, le RAJIA veut condamner ici même les nombreuses tracasseries routières et frontalières, qui devient de plus en plus nuisible à la sous région ouest africaine, pour ne prendre que cet exemple. Nous pensons qu’une sensibilisation et des actions vigoureuses sur le terrain sont nécessaires. C’est pourquoi nous saluons, le récent séminaire de la CEDEAO, tenu les 2,3,et 4 Avril dernier à Accra au Ghana, sur le thème : « Mobilisation de la société civile, du secteur privé et des médias, contre les tracasseries routières et frontalières ». Le RAJIA, par le Ministère de l’Intégration Africaine de Côte d’Ivoire, a été associé aux travaux de ce séminaire, ou nous en avons été le Rapporteur général. Je voudrais ici , dire merci au Ministre Koné Amadou et à la CEDEAO, pour leur sollicitude…
Des travaux de ce séminaire qui a rgroupé14 sur quinze Etats membres de la CEDEAO, nous retenons que la Société civile et les médias doivent se mobiliser pour dénoncer et lutter contre les tracasseries routières et frontalières.
C’est pourquoi, le RAJIA, sous le parrainage du Ministère de l’Intégration Africaine, et en collaboration avec l’Observatoire de la Fluidité des Transports (OFT), l’OIT et la Coordination Nationale des Gares Routières de Côte d’Ivoire (CNGR CI), organisera le 28 Avril 2008 prochain,
« la Journée nationale de lutte contre les tracasseries routières et frontalières ».
C’est d’ailleurs une des dispositions majeures des résolutions du séminaire d’Accra. Au nombre des autres résolutions qui ont sanctionné cette première réunion du genre de la CEDEAO, l’on peut citer entre autres :

- Rendre obligatoire le port des Badges avec inscription de noms et matricules des agents ;

- Installer des numéros verts ou tout autres mécanismes permettant aux usagers de prendre contact avec les unités pilotes et les postes de surveillance ;

- Faciliter l’obtention des documents de voyage et veiller à ce qu’ils produisent la plénitude de leurs effets ; exiger des usagers des documents à jour.

- Faire des productions de presse, télévisuelles, Radiophoniques, écrites, et en ligne (internet), sur les tracasseries routières et frontalières ;

- Mettre à disposition des moyens matériels et financiers en faveur de la Presse et des organisations de Journalistes, œuvrant pour la promotion de l’Intégration Africain;

- Créer un réseau multisectoriel de lutte contre les tracasseries routières et frontalières.

-Instituer la date du 28 Mai, comme Journée CEDEAO de lutte contre les tracasseries routières et frontalières ; etc.…

Mesdames et Messieurs, merci de votre attention.
Le Président du RAJIA

KOUASSI Aristide Koffi
Journaliste Producteur
Tél. : (225) 07 61 50 54 
     
 Email: aristkoffi@yahoo.fr

17:59 Publié dans Economie | Tags : mobilisation, médias, tracasseries routières, frontalières | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.