topblog Ivoire blogs

11 août 2010

Côte d’Ivoire : Sous le regard de Notre Dame de la Paix

http://wanset.ivoire-blog.com/media/00/02/848265759.jpg

 Conscients de l’acuité des évènements sociopolitiques en Côte d’Ivoire tous conjuguent des efforts mutuels en vue de préserver la paix. Des monastères invisibles se sont constitués pour libérer ce pays en souffrance, anciennement havre de paix. A cet effet, toutes assemblées confessant Christ Jésus s’évertuent encore au travers de leurs prières à sauvegarder la cohésion nationale ; car Christ est notre paix.

Ces attitudes sont remarquables et fraternelles puisqu’elles jettent un regard sans ambages sur l’avenir de la Cote d’Ivoire. Le temps des conversions forcées est fini, il est à la convergence des négociations intégratives et des idées pour la paix. Des voies et moyens ont été proposés par des figures emblématiques de la cohésion sociale : internationale et nationale.

La stabilité, qui depuis belle lurette constitue le fer de lance du développement de la Cote d’Ivoire, semble s’altérer de jour en jour. Il en résulte que coexister pacifiquement est un prélude indispensable à la fiabilité de la paix sociale. Recherchons la paix à tout instant parce qu’elle est inhérente au bonheur de tous. L’homme n’est rien sans la paix, comme il ne l’est pas sans Dieu.

 Egrenons donc notre chapelet pour prier Notre Dame de la paix pour qu’Elle nous protège des dangers de l’actualité brûlante de l’Afrique en général et de notre chère Cote d’Ivoire en particulier. Que les tensions récurrentes qui troublent l’atmosphère sociopolitique soient minimisées au néant.

L’édification de la Basilique en Côte d’Ivoire n’est pas un fait du hasard, elle est chargée de sens et de symboles.

C’est dans cette perspective que le Pape Jean Paul II a confié notre pays à Notre Dame de la paix lors de la consécration de la Basilique à Yamoussoukro : « Permets aux fidèles de la Cote d’Ivoire d’être inlassablement des artisans de paix, en union avec leurs frères et sœurs de cette terre et tout le continent. Accorde  ton soutien maternel à ce peuple tout entier et à ses responsables pour qu’ils connaissent la concorde et la prospérité, la justice et la paix. Assiste-les dans leurs efforts pour bâtir un avenir favorable. Garde à jamais la famille humaine dans la paix, O Notre Dame de la paix. »

Par conséquent la paix est semblable à un point asymptotique auquel doit culminer nos efforts de tous les jours. Ainsi les différentes résolutions et accords relatifs au maintien de la paix nous imposent à l’exemple de Saint François d’Assise d’être des messagers de paix d’entente, d’union.

Au regard de toutes ces transactions véhémentes qui mitigent le devenir des ivoiriens, retenons avec le président Félix HOUPHOUET-BOIGNY  que la paix  n’est pas un  mot mais un comportement.

Force est de constater que la véritable paix est mentale qu’environnementale. La paix est le reflet des attitudes constructives et conscientes de l’homme. En plus, la paix est une valeur inéluctable et un facteur de développement.

La Basilique Nôtre Dame de la Paix fait de la Côte d’Ivoire une exception : ce sanctuaire qui y est bâti attire les hommes de toutes les nations et de toutes les races tout comme la Jérusalem d’Israël. En définitive, l’avènement de la paix commence en nous-mêmes. Et de conclure le Pape  Jean  Paul II souligne qu’il n’ya pas de paix sans justice, et il n’y a pas de justice sans pardon.  Christ ressuscité et Prince de la paix, que nous devenions des instruments pour acquérir la paix !

 

Patrice Kouakou Wanset

 

21:46 Publié dans Politique | Tags : paix, basilique, notre dame de la paix | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.