topblog Ivoire blogs

26 février 2010

Recomposition de la Commission Electorale Indépendante

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, nouveau président de la Commission électorale indépendante

 

L'ancien ministre ivoirien des affaires étrangères Youssouf Bakayoko a été désigné jeudi 25 février à la tête de la nouvelle Commission électorale indépendante.

La désignation de Youssouf Bakayoko est intervenue à la suite de la prestation de serment des 31 membres de la CEI devant le président du Conseil constitutionnel.

La majorité des 22 membres à voix délibérative (parmi les 31) a porté son choix sur Youssouf Bakayoko.

Le nouveau président de la CEI est un militant de l'opposition, notamment du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci).

Le Pdci est l'un des partis membres du rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition de l'opposition).

La coalition de l'opposition s'était abstenue d'entrer au gouvernement constitué mardi, conditionnant son entrée dans la nouvelle équipe gouvernementale par la recomposition de la CEI en respectant l'ossature.

Youssouf Bakayoko remplace Robert Beugré Mambé accusé de fraude sur la liste électorale par le camp présidentiel.

La désignation d'un membre de l'opposition à la tête de la CEI telle que réclamée par celle-ci devrait amener l'opposition ivoirienne à accepter d'entrer dans le gouvernement pour occuper les 11 postes encore à pourvoir.

 

                                           

......................................................................................................................................................................................





Côte d'Ivoire : Prestation de serment des membres de la Commission électorale

 

Les membres constituant la nouvelle Commission électorale indépendante (CEI) ont prêté serment jeudi 25 février au palais présidentiel à Abidjan.

Les membres ont prononcé de manière individuelle la formule consacrée « je le jure » qui les engage à travailler dans l’intérêt de la Nation.

Le président du Conseil constitutionnel Paul Yao Ndré qui a présidé la cérémonie de prestation de serment a relevé l’importance de la CEI .

« La CEI a une mission importante dans le processus de réconciliation nationale. Quelque soit le parti politique auquel appartient chaque membre, l’essentiel c’est d’œuvrer pour le bien de la Côte d’Ivoire », a noté M Yao Ndré.

« L’immunité qui vous a été dévolue vous protège dans l’exercice de votre fonction. Mais cette immunité devient relative lorsque vous deviez de cette mission pour poser des actes répréhensibles », a-t-il toutefois averti.

La commission centrale de la CEI compte 31 membres dont 22 ont voix délibérative. Ceux-ci sont issus des parties signataires de l’accord de paix de Linas Marcoussis (France, 2003).

Ces 22 membres, habilités à désigner le président de la CEI , devraient se réunir "dans les prochaines heures" pour choisir le remplaçant de l’ancien président de la CEI Beugré Mambé.

Le Président ivoirien Laurent Gbagbo avait dissous le 12 février le gouvernement et la CEI.

Le rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition de l’opposition) avait manifesté sa désapprobation vis-à-vis de cette décision et avait appelé ses militants à manifester à travers le pays.

Les mouvements violents ont fait une dizaine de morts et plusieurs blessés, obligeant le facilitateur de la crise inter ivoirienne Blaise Compaoré à convoquer une réunion d’urgence à Abidjan avec les acteurs politiques ivoiriens.

Un gouvernement a pu être formé suite aux pourparlers. Sur les 28 postes ministériels, 11 dévolus à l'opposition restent encore à pourvoir.

Le Rhdp a toujours maintenu sa position de conditionner son entrée au gouvernement par la recomposition de la CEI avec la même ossature, en changeant seulement le président et les quatre vice-présidents.

La nouvelle Commission électorale devrait s’atteler à parachever le contentieux électoral et élaborer la liste électorale définitive avant la distribution des cartes d'électeurs, en vue du premier tour du scrutin prévu pour fin avril début mai 2010 après plusieurs reports.

 
                                                             







14:23 Publié dans Politique | Tags : côte d'ivoire, cei, recomposition | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.