topblog Ivoire blogs

28 décembre 2009

Le général Sékouba Konaté au chevet du capitaine Dadis Camara

Guinée : le général Konaté au chevet de Dadis Camara

Le président guinéen par intérim au Maroc

Le général de brigade Sékouba Konaté, président par intérim de la Guinée, se rend ce lundi auprès du chef autoproclamé de l’Etat, le capitaine Moussa Dadis Camara, hospitalisé depuis le 4 décembre à Rabat, au Maroc.


 



Augmenter la police Diminuer la police Imprimer l'article Envoyer l'article à un ami Réagir à l'article




  lundi 28 décembre 2009 / par Ismaël Kabiné Camara




Notre correspondant en Guinée


Le départ de Conakry ce lundi du président par intérim de la Guinée, le général de brigade Sékouba Konaté auprès du leader de la junte au Maroc « est une visite de courtoisie et de consultation », selon les propres termes du communiqué rendu public dans la nuit de dimanche, aux alentours de 23 heures (heure locale), sur les antennes de la télévision nationale, par le Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) et le gouvernement. Le directeur du bureau de presse de la présidence, le commandant Mandjou Dioubaté, qui a lu le communiqué, n’a pas précisé la durée du séjour du général de brigade Sékouba Konaté, deuxième vice-président du conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) et ministre de la Défense nationale.


C’est la première fois que le général Sékouba Konaté se rend au chevet de Dadis Camara, son alter ego, comme on le dit à Conakry, depuis son hospitalisation le 4 décembre dernier. Il avait été l’objet d’une tentative d’assassinat par son ex-aide de camp, le lieutenant Aboubacar ‘‘Toumba’’ Diakité, toujours en cavale. A Conakry, le départ de Sékouba Konaté pour le Royaume chérifien suscite nombre de commentaires et de supputations. Certains pensent qu’il est risqué pour le général de brigade Konaté de s’absenter de Conakry dans le contexte actuel de la crise, car il s’expose à un possible coup de force. Les plus alarmistes, eux, prédisent que le pire
est déjà arrivé au capitaine Dadis Camara. Surtout que ses compatriotes n’ont aucune nouvelle fiable de lui depuis son hospitalisation. « Tout ce qu’on dit de lui, c’est que sa vie est hors de danger. Il va bien. Il va bientôt regagner le bercail… », nous confiait récemment un jeune étudiant faisant, entre autres, allusion aux propos du ministre de la communication auprès du chef de l’Etat, Idrissa Cherif, qui a déclaré la semaine dernière dans la presse de la Côte d’Ivoire – où il se trouve actuellement – que le capitaine Moussa Dadis passera la fête de fin d’année au milieu des siens.

Pour rappel, le chef de la junte guinéenne a été victime le 3 décembre dernier d’une tentative d’assassinat de la part de son ex aide de camp, le lieutenant Aboubacar Toumba Diakité au camp ‘‘Koundara’’ rebaptisé il y a peu, ‘‘Camp Joseph Makambo Loua’’, du nom d’un des gardes du corps qui a sacrifié sa vie pour sauver celle de Dadis Camara. C’est, en effet, Joseph Makambo qui a empêché Aboubacar ‘‘Toumba’’ Diakité d’achever Dadis Camara en le protégeant de son corps.


 



 

     
 
Guinée







18:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.