topblog Ivoire blogs

06 novembre 2019

CGECI Academy 2019 : 8ème Forum Economique Annuel du secteur privé ivoirien

cgeci academy 2019, secteur privé ivoirien, 8ème forum économique annuel

CGECI Academy, c’est un forum économique destiné à de véritables partages d’expérience en matière d’amélioration du climat des affaires. Une réponse globale a été donnée tous les sujets qui ont fait l’objet des 27 panels. Cette réponse ne peut résider que dans la qualité du partenariat et des cadres de dialogue qui réunissent l’Etat et le secteur privé.

Les acteurs (gouvernements, entreprises et organisations de la société civile) devront capitaliser les recommandations des travaux de CGECI Academy par des actions concrètes, en vue de faire du climat des affaires en Côte d’Ivoire, l’un des plus compétitifs au monde.

Pour le président du Patronat, Jean Marie Acka, le secteur privé ivoirien reste entièrement disponible pour travailler avec son gouvernement, à la réalisation de tous les objectifs fixés au cours de ce 8èmeForum Economique Annuel du secteur privé.

Cette édition de CGECI Academy a été rehaussée par la présence du Président de la République du Rwanda, SEM Paul Kagamé, dont la vision et le leadership, source des performances exceptionnelles de son pays, continue d’être un modèle pour l'ensemble du continent.

Le Président Paul KAGAME, a adressé des messages forts à la jeunesse ivoirienne. Cela va contribuer, à coup sûr, d’une part au renforcement de relations économiques, mutuellement bénéfiques pour les secteurs privés de Cote d’Ivoire et du Rwanda, et d’autre part à l’approfondissement des relations qui existent entre les deux pays.

 

Patrice Kouakou

CGECI Academy 2019 / Performances économiques : Un secteur privé dynamique et compétitif en Côte d’Ivoire

cgeci academy 2019,performances économiques, secteur privé, compétitivité

La Cote d’Ivoire est classée dans le peloton des pays avec la plus forte croissance économique au monde, et parmi ceux où le climat des affaires s’est le plus fortement amélioré.

Ces résultats n’auraient pu être obtenus sans le secteur privé. La Cote d’Ivoire a un secteur privé dynamique, moteur indiscuté d'une économie moderne, compétitive et ouverte. C’est l’ensemble du secteur privé qui génère la richesse nationale.

Le Secrétaire Général de la Présidence, Patrick Achi a indiqué que pour atteindre ces performances économiques, l’Etat a pris plusieurs mesures phares pour promouvoir l’environnement des affaires. Il s’agit notamment de :

  • L’association du secteur privé à l’élaboration des deux plans nationaux de développement 2012-2015 et 2016- 2020 ;
  • L’instauration d’un dialogue fructueux avec l’Etat, par la création d’un comité de concertation Secteur public- Secteur privé ;
  • La création d’une Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) ;
  • La création du Tribunal de Commerce puis de la Cour d’appel du Tribunal de Commerce;
  •  
  • La révision du Code des investissements et des Codes sectoriels ;
  • L’apurement de la dette intérieure ;
  • La création d’un Conseil National de Politique Economique (CNPE) ancré au sein même de la Présidence de la République, auquel est étroitement associé le secteur privé et qui est chargé des questions de stratégies de développement;
  • Le lancement d’un ambitieux programme de champions nationaux ;
  • Et, enfin, la création récente d’un Ministère exclusivement dédié à la promotion de l’investissement privé.

« En effet,  pour parvenir à notre ambition d’une prospérité accrue et partagée à l’instar des pays qui ont réussi leur transformation, il nous faudra maintenir une  croissance soutenue de plus de 8% pendant au moins deux décennies, et pour cela, il nous reste encore à relever des défis majeurs.

Il nous faudra, en effet, maintenir la paix et la sécurité, renforcer notre gouvernance et l’efficacité administrative, améliorer notre capital humain pour tirer tout le potentiel de notre dividende démographique, et par-dessus tout, relever la compétitivité de notre économie afin de soutenir le secteur privé et générer une croissance inclusive et durable sur une longue période » a-t-il ajouté.

 

Patrice Kouakou

CGECI Academy 2019 : Recommandations des 27 panels

cgeci academy 2019, recommandations

A la suite des communications et des échanges avec les participants, les recommandations suivantes ont été faites :

SUR LE PLAN GENERAL

  • Engager tous les acteurs à œuvrer pour la promotion d’un environnement des affaires qui accélère le développement des entreprises Africaines
  • Améliorer la qualité du partenariat et des cadres de dialogue réunissant l’Etat et le secteur privé.
  • Renforcer les capacités techniques des services publics pour une meilleure prise en compte des enjeux du Secteur Privé
  • Poursuivre la dynamique de réformes engagées par l’Etat en faveur du Secteur Privé

SUR LE PLAN FINANCIER

  • Initier des réformes garantissant un financement adapté à tous les types de PME
  • Créer un cadre règlementaire pour les financements alternatifs à l’endroit des startups
  • Accroître la part des PME dans la commande publique et leur garantir les délais de paiement.

SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET COMMERCIAL

  • S’approprier les programmes d’intégration régionale et continentale comme outil de  croissance des entreprises.
  • Améliorer la fluidité des échanges domestiques et internationaux pour une meilleure compétitivité des entreprises
  • Améliorer la qualité de l’offre et l’accès aux infrastructures de base pour toutes les entreprises notamment au sein des zones industrielles

SUR LE PLAN FISCAL

  • Améliorer l’efficacité des cadres de collaboration entre les contribuables et l’Administration fiscale.
  • Accélérer la mise en œuvre de la réforme fiscale en mettant l’accent sur l’élargissement de l’assiette fiscale.

SUR LE PLAN SECURITAIRE

  • Créer un environnement sécuritaire favorable à l’investissement
  • Garantir la sécurité juridique et judiciaire pour le développement des entreprises.
  • Créer les conditions favorables à l’innovation et à la protection de la propriété intellectuelle

SUR LE PLAN SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL

  • Promouvoir un dialogue social plus dynamique et adapté au contexte socioéconomique
  • Encourager tous les acteurs à s’engager dans une démarche environnementale et sociétale responsables pour créer un cadre économique durable
  • Adapter les curricula de formation aux évolutions sectorielles notamment dans les secteurs d’avenir tel que l’économie numérique
  • Promouvoir les valeurs citoyennes et la gouvernance publique gages d’un environnement des affaires propice

 

20:17 Publié dans Economie, Société | Tags : cgeci academy 2019, recommandations | Lien permanent | Commentaires (0) | |